Veuillez saisir votre recherche:
Haut
 

Comment voir un médecin en France pour se soigner

La France a un des meilleurs systèmes de santé dans le monde, mais le système peut parfois sembler un peu compliqué pour les expatriés. Que vous restiez temporairement à Paris pour étudier ou travailler ou que vous soyez expatrié en France, il est important de savoir comment le système fonctionne et que faire si vous tombez malade en France. Voici notre guide pour consulter un médecin en France.
 

Comment vous inscrire auprès d’un médecin ?

Si vous avez l’intention de rester en France définitivement, il est important que vous vous inscriviez auprès du système de santé dés votre arrivée. Il faut obtenir une carte vitale et vous enregistrer auprès d’un médecin généraliste qui deviendra votre médecin « traitant » de réfèrence. Vous pouvez faire cela en remplissant un formulaire de « Déclaration de choix du médecin traitant » à la succursale locale CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Vous pouvez également faire une demande de carte vitale à la CPAM.
 
Il est important de consulter en premier lieu votre médecin traitant choisi. Si vous voyez un autre médecin sans avoir demandé au préalable à votre médecin traitant, vous n’aurez pas le droit de recevoir le même niveau de remboursement pour la consultation. Si vous voulez changer de médecin traitant, vous aurez besoin de remplir un autre formulaire de « Déclaration de choix du médecin traitant » à la CPAM.
 
Cliquez ici pour plus d’informations.
 

Et si vous n’êtes pas inscrit auprès d’un médecin traitant ?

Si vous habitez à Paris temporairement pour étudier ou travailler, vous n’aurez probablement pas de médecin traitant ni de une carte vitale. Mais ne vous inquiétez pas, il existe d’autres options disponibles. Vous pouvez prendre un rendez-vous avec un médecin en ligne grâce aux sites Internet Doctolib et MonDocteur.
 
Il s’agit d’un service gratuit qui est rapide et facile à utiliser. Il suffit de taper quel type de médecin vous cherchez (médecin généraliste, médecin spécialiste, dentiste, etc.) et votre quartier pour trouver un médecin près de chez vous et prendre un rendez-vous. Vous pouvez voir leurs disponibilités, leurs tarifs et même voir s’ils parlent d’autres langues (toujours utile pour les expatriés !). Vous recevrez également un SMS la veille pour vous rappeler votre rendez-vous.
 
Il n’y a pas de formulaires supplémentaires à remplir lors de la consultation. Le médecin vous demandera des informations générales (telles que votre nom, âge, adresse, allergies médicales, etc.) pour lui permettre de remplir le formulaire d’ordonnance si nécessaire.
 

Combien coûte une consultation ?

Le tarif conventionné de base (c’est à dire fixé par le système de santé publique) pour un rendez-vous avec un médecin généraliste est 25€, mais certains médecins peuvent demander des tarifs plus élevés. Pour trouver le prix exact, vous pouvez consulter la page du médecin en ligne. Les médecins chargent des tarifs différents selon leur secteur.
 
Secteur 1 conventionné : ces médecins travaillent pour le système de santé publique et leurs tarifs sont fixés. Ils demandent les frais standards de 25€.
Secteur 2 conventionné : ces médecins travaillent pour le système public aussi, mais leurs tarifs ne sont pas fixés. Ils peuvent demandent plus de 25€, mais les tarifs sont supervisés par le gouvernement.
– Un médecin « non-conventionné » est un médecin privé qui est libre de fixer ses propres tarifs qui ne sont pas supervisés par le gouvernement. Attendez-vous donc à payer beaucoup plus pour une consultation.
 
Il faut payer immédiatement le médecin, puis vous serez remboursé de 70 % du tarif plus tard.
 
Tip : Assurez-vous d’apporter des espèces, puisque tous les médecins n’acceptent pas les paiements par carte.
 
Vous aurez également besoin de votre carte vitale pour être remboursé plus vite. Si vous n’avez pas encore une carte vitale mais que vous avez un numéro de sécurité sociale, le médecin vous donnera une feuille de soin, qu’il faudra envoyer à la CPAM afin de recevoir le remboursement pour la consultation.

 
 
Pour plus d’information, n’hésitez pas à lire notre guide sur l’assurance maladie pour les expatriés en France.