Veuillez saisir votre recherche:
Haut
 

Conseils et astuces pour lire entre les lignes… du métro parisien !

Envie de tout savoir sur comment se déplacer à Paris en métro ? Sachez qu’il n’y a rien de mieux : vous serez toujours à moins de 500 mètres (soit 5 min de marche) d’une station de métro. Voici donc des informations, ainsi que nos conseils et astuces, pour vous aider à voyager dans les sous-sols parisiens en toute sérénité…

Comment utiliser le métro parisien ?

Le métro est le moyen de transport incontournable de tous les Parisiens. Plus de 4 millions de passagers en moyenne chaque jour, 16 lignes de métro et plus de 300 stations, le métro parisien est l’un des plus dense et fréquenté dans le monde. D’ailleurs, saviez-vous que beaucoup de Parisiens se repérent dans les lignes de métro selon les lieux qu’elles desservent? N’hésitez donc pas à consulter notre article sur le top des lignes de métro de Paris selon les lieux qu’elles desservent!
Que vous soyez touriste, en voyage d’affaires ou tout simplement parisien temporaire, le métro sera à coup sûr le moyen le plus pratique pour vous déplacer à Paris et en proche banlieue.
Comment utiliser le métro à Paris ? Pas de panique, c’est très simple ! Laissez-nous vous guider…

Le ticket de métro

Tout d’abord, il vous faut acheter un ticket de métro. Il s’achète au guichet ou bien aux billetteries automatiques des stations. Paris et sa banlieue sont réparties sur 6 zones. En fonction de votre zone de départ et de la zone où vous devez vous rendre (pour le tourisme en général les zones 1-3), il existe différents tickets :

    • Le ticket Paris Visite 1, 2, 3 ou 5 jours sur les zones 1 à 3 : 11,65 euros (1 jours) pour les adultes et 5,80 euros pour les enfants (de 4 à 12 ans). Le métro est gratuit pour les enfants de moins de 4 ans.
    • Le ticket t+ Pour un voyage occasionnel : 1,90 euros
    • Le carnet de tickets : le carnet de 10 tickets est à 14,50 euros, ou 7,25 euros en tarif réduit ( Pour qui?)

Le Pass Navigo

Le pass Navigo est une carte électronique qui permet d’effectuer des voyages en illimité via tous les modes de transport (métro, RER, tram, bus, transilien) dans toute l’Ile-de-France, y compris Paris CDG et Orly, Disneyland et Versailles. Si vous voulez effectuer plusieurs voyages par jour, le Navigo sera la solution la plus économique.

Concernant la durée d’abonnement, vous pouvez acheter, au choix, un pass Navigo qui soit valable pour une semaine, un mois ou même une année.

Vous pouvez acheter une carte Navigo dans n’importe quelle station de Métro, de RER ou de Transilien à la caisse. Les pass à la semaine sont vendus à partir du vendredi jusqu’au jeudi de la semaine applicable. Les pass mensuels sont vendus à partir du 20e jour du mois précédent. Le pass annuel est valable pour 12 mois à compter de la date d’achat. Les prix sont les suivants :

    • -Navigo à la semaine : 22,15€
    • -Navigo mensuel : 73€
    • -Navigo annuel : 803€

 

La Carte Imagine R

La Carte Imagine R (Étudiant/Scolaire) est un pass annuel pour les étudiants de moins de 26 ans. Cette carte offre les mêmes avantages qu’un pass Navigo, mais elle est proposée au prix réduit de 333.90€ pour l’année.

Ces tickets sont valables pour le métro, RER, bus et tramway. En savoir plus sur le site de la RATP

Pour les voyages occasionnels achetez le T+Ticket

Tips and tricks … All about the metro in paris

Pour valider votre titre de transport et passer les tourniquets en toute légalité, il vous suffit d’insérer votre ticket dans la fente pré-destinée à cet effet.

Lodgis’Tip: Téléchargez l’application de la RATP, elle vous permettra de vous déplacer simplement dans Paris en métro et découvrir les plus beaux lieux de la capitale.

Attention :

  • – Ne pas mettre le ticket en contact avec des objets magnétiques : celui-ci pourrait être démagnétisé et ne plus fonctionner dans le tourniquet.
  • – Accompagner les enfants dans la manœuvre.
  • – Bien conserver votre ticket de métro jusqu’à la fin de votre trajet : pour certaines stations, de RER notamment, le ticket de métro validé est obligatoire pour sortir…

Les directions

Maintenant que vous êtes muni de votre ticket, c’est parti ! Encore faut-il savoir où aller
Pour cela, de multiples cartes et plans se trouvent à l’entrée de chaque métro. Pour s’y retrouver vous avez deux questions essentielles à vous poser:

La première : où suis-je ? Repérez bien le nom de la station de métro où vous vous situez et trouvez-la sur la carte.

La deuxième : où veut-on aller ? Cherchez sur la carte le nom de la station où vous souhaitez vous rendre.

Suivez du doigt « la » ou « les » lignes de métro qui vous mèneront à destination. Chaque ligne a une couleur différente, un numéro spécifique et deux directions opposées (qui sont les stations terminus de la ligne). Pour aller dans le bon sens, suivez le bon numéro ou la bonne couleur et surtout la bonne direction ! La direction est la dernière station d’arrêt (ou terminus) du métro dans le sens où vous souhaitez voyager.

Attention :

– Une ligne peut avoir deux directions dans le même sens ! Dans ce cas, vérifiez la direction du prochain métro sur un panneau qui se situe au dessus de votre tête sur le quai, et qui indique également le temps d’attente. Une voix automatique vous annoncera également la direction du métro une fois qu’il arrivera à quai.

– Une fois dans le métro faites attention à vos affaires ! Comme dans toutes les grandes villes, il y a beaucoup de pickpockets.

– Gardez bien vos enfants sous surveillance ! Ils peuvent très vite se perdre dans la foule.

– Les portes du métro se ferment rapidement et automatiquement, donc, au signal sonore, faites attention à vos mains et à tout autre objet qui pourrait gêner la fermeture des portes et dépêchez-vous de monter dans le wagon.

Le métro de Paris : Toute une histoire…

L’histoire du métro parisien (depuis 1900)

L’histoire du métro de Paris débute au milieu du XIXe siècle. L’objectif de ce « métropolitain » est de créer un moyen de se déplacer en sous-sol pour désengorger une ville de plus en plus paralysée par ses transports en surface.

Après un demi-siècle de projets plus ou moins farfelus et de querelles entre l’État et la Ville de Paris, la mise en place d’un premier réseau est enfin décidée grâce à l’imminence de l’exposition universelle de 1900. C’est finalement un réseau d’intérêt local et à gabarit réduit qui est choisi, ce qui marque la victoire de la Ville de Paris.

La première ligne du Métropolitain est inaugurée le 19 juillet 1990. Le succès rencontré est tel qu’il entraîne rapidement le développement d’un réseau de plus en plus vaste, sous la direction de l’ingénieur Fulgence Bienvenüe. A la veille de la Seconde Guerre Mondiale, le réseau du métro parisien est composé de quatorze lignes (159 km de longueur et 332 stations).

Après deux décennies d’accalmie, période pendant laquelle les transports en commun urbains ne sont plus la priorité, le métro parisien connaît un certain renouveau grâce à une modernisation progressive entreprise par la RATP (dès sa création en 1948) et l’émergence de nouveaux prolongements en banlieue.

En 1998, la nouvelle ligne 14, appelée Meteor, fait entrer le métro de Paris dans une nouvelle ère, avec l’automatisation intégrale de la ligne et des trains sans conducteur. Au début du XXIe siècle, le métro parisien dessert Paris et sa proche banlieue, et évolue progressivement vers l’automatisation des lignes anciennes, à l’image de la ligne 1.

Pour plus de détails voir l’article ici.

Une histoire derrière chaque nom de station de métro

Le métro parisien regorge d’histoires. En effet, chaque nom de station a sa légende. Si vous êtes curieux de découvrir quel secret se cache derrière chaque nom, il existe plusieurs références telles que Petite histoire des stations de métro de Pierre Miquel ou ce site web.

Visitez Paris de manière insolite grâce au métro

Visite des coulisses de la RATP et des stations inconnues

Grâce à l’association Ademas, il est possible de visiter le métro parisien et ses coulisses.
Au cours de 3h de balade, découvrez toute l’histoire du métro parisien, de sa construction à la fin du XIXème siècle jusqu’au tout dernier prolongement de la ligne 8 en 2010.

Avec plus de 200 km de rails, forcément, le métro parisien regorge d’endroits insolites et insoupçonnés. Vous aurez donc accès à des zones interdites au public.

Cette visite du sous sol parisien se fait une fois par mois et coûte 13 euros pour les non adhérents à l’association.
Voir plus de détails

La Petite Ceinture

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la Petite Ceinture ne fait pas référence à un accessoire de mode ! Ancienne ligne de chemin de fer faisant le tour de Paris, la Petite Ceinture se situe à l’intérieur des boulevards des Maréchaux. Elle est l’ancêtre du métro et ses accès et gares sont maintenant majoritairement grillagés et murés.

Toutefois, deux parties de la Petite Ceinture sont aujourd’hui accessibles au public : dans le 16ème, entre la Gare d’Auteuil et la Gare de la Muette, et dans le 15ème, entre la place Balard et la rue Olivier-de-Serres.
Au passage, saviez-vous que le 15ème arrondissement était le plus vaste de Paris? Vivre près de Javel ou du pont de grenelle ça vous tente? Cette sélection d’appartement meublés dans le 15éme arrondissement est faite pour vous!
 
Notre article vous a aidé à lire entre les lignes du métro parisien ? Dites le nous ! Et faites-nous part de vos expériences…
 
Tips and tricks … All about the metro in paris2

Photos d'appartements en location meublée à Paris avec Lodgis

Derniers commentaires

  • Pingback: Plan de métro de Paris atypique ! | Lodgis Blog 3 février 2016, 16 h 05 min Répondre
  • Lambert René 21 novembre 2016, 9 h 50 min Répondre

    Bravo pour cet article fort instructif. Circuler à Paris, sera plus facile pour beaucoup d’usagers. Ayant déjà utiliser le métro
    et le RER parisien, je peut dire qu’il n’y à aucunes difficultés !

    • admin 21 novembre 2016, 10 h 04 min Répondre

      Merci René 😉 C’est vrai, c’est une question d’habitude !

Publier un commentaire