Veuillez saisir votre recherche:
Haut
 

Les Gares oubliées de Paris

Connaissez-vous les gares oubliées de Paris ? Vous savez, ces anciennes gares reconverties, que vous fréquentez souvent sans le savoir, ou encore celles « invisibles » qui font partie du paysage mais que vous ne voyez pas et qui sont fermées au public… Si vous souhaitez en savoir plus, cet article est pour vous !

Les Gares désaffectées

Il existe dans le cœur de Paris de nombreux endroits fermés au public. Ces lieux de Paris sont restés figés au XIXe siècle, et parmi ces endroits fascinants figurent des gares oubliées… Quelles sont-elles ? Où trouver ces gares « fantômes » ? Lodgis vous présente ces anciens bâtiments réhabilités qui sont pour la plupart devenus des endroits insolites de Paris
 

La Petite Ceinture

La Petite Ceinture de Paris est l’ancienne voix ferrée qui faisait le tour de Paris. Elle se situe à l’intérieur des Boulevards des Maréchaux. Ancêtre du métro, cette voie ferrée est maintenant abandonnée ; ses accès et ses gares sont majoritairement grillagés et murés.
 
Cependant certains vestiges de cette Petite Ceinture ont été réhabilités et sont aujourd’hui ouverts au public : la gare d’Auteuil et la Gare de la Muette dans le 16ème arrondissement ou encore la place Balard et la rue Olivier-de-Serres dans le 15ème arrondissement.
 
La Gare de la Muette a, par exemple, été transformée en un magnifique restaurant où vous pourrez déguster des mets délicieux, que ce soit à l’intérieur de la gare restaurée ou sur la très agréable terrasse située sur les anciennes voies ferrées de la Petite Ceinture.

la-gare-panoramique

L’ancienne gare rue de la Muette reconvertie en restaurant

La gare du Boulevard Masséna

Une autre gare fermée au public est la gare du boulevard Masséna sur la ligne C du RER. C’était une gare d’échange, dénommée « Orléans-Ceinture », mise en service en 1867 par la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest. Après la fermeture de la Petite Ceinture, elle est desservie par les trains de banlieue qui transitent par la gare d’Austerlitz, puis est fermée en 2000 et remplacée par la gare Bibliothèque François Mitterrand.
 
Après l’appel de projets lancé par Anne Hidalgo, la Gare Masséna a inspiré bon nombre d’architectes et de belles idées en ont découlées dont une qui a été retenue: “Réalimenter Masséna”.
Cet incroyable projet écologique verra le jour en 2021 et offrira aux habitants et aux touristes, un lieu de partage et d’échange autour d’une alimentation biologique de qualité et d’une promenade verdoyante.
 
Cette gare au passé riche et au futur lumineux est situé dans le 13éme arrondissement de Paris qui fait beaucoup parler de lui pour sa tendance à l’innovation et à la créativité. Si vivre dans un des lieux les plus inspirants de la ville vous tente, n’hésitez pas à consulter notre sélection d’appartements meublés dans le 13éme arrondissement de Paris!
 

Les Gares oubliées

A Paris, il existe un grand nombre de bâtiments, plus ou moins connus,devant lesquels nous passons quotidiennement sans savoir qu’il s’agit d’une ancienne gare parisienne.
 

Musée d’Orsay

Pendant 39 ans la Gare d’Orsay fut la gare parisienne emblématique de la compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans.Puis en 1986, la «Gare d’Orsay fut transformé en « musée d’Orsay », dédié à l’art du XIXème siècle. Situé entre le quai des Invalides et la gare Paris-Austerlitz, le musée d’Orsay regorge d’art, mais aussi d’histoire…
 
Avant d’être une gare ou un musée, ce bâtiment était un palais. Il fut occupé par le Conseil d’Etat au rez-de-chaussée à partir de 1840. Deux ans plus tard la Cour des comptes s’installe au premier étage du bâtiment. Mais le palais est incendié en 1871 durant la Commune de Paris.
 
C’est pour accueillir les visiteurs de l’exposition universelle de Paris en 1900 que la gare d’Orsay est construite sur les ruines du palais. L’idée était de prolonger les lignes de la compagnie des chemins de fers de Paris à Orléans jusqu’au cœur de Paris. La gare se devait donc de représenter au mieux la beauté et la grandeur de Paris, tout en mettant en valeur l’architecture des quais de la Seine juste à côté.Victor Laloux, premier prix de Rome, s’occupe de sa construction en utilisant une verrière à structure métallique qu’il masque à l’aide d’un parement de pierre richement orné. Trois grandes statues représentent les trois principales destinations de la Compagnie d’Orléans : Bordeaux, Toulouse et Nantes. L’extrémité ouest du bâtiment est occupée par un hôtel de 370 chambres.
 
Durant la Seconde Guerre Mondiale, la Gare d’Orsay est utilisée comme local de triage des colis à destination des soldats sur le front. Dans les années 50, seuls quelques quais restent accessibles aux trains de banlieue (les grandes lignes ont été délocalisées Gare d’Austerlitz), le reste de la gare est désaffecté. Le trafic ferroviaire est totalement supprimé en 1958.
 
S’ouvre ensuite une longue bataille sur la réaffectation du bâtiment voyageurs. En 1970, l’autorisation de démolir la gare est accordée mais les bâtiments de la gare sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques ; ils seront classés monument historique en 1978.
 
A partir de 1986, la transformation de la gare d’Orsay en prolongement du Louvre est réalisée. Seule la partie haute de la gare est conservée… et la Gare d’Orsay devint Musée d’Orsay. D’ailleurs, le Musée d’Orsay est réputé pour ses expositions à couper le souffle et la beauté de son architecture. Si vous avez envie d’aller à une exposition cette année, nous vous recommandons de consulter notre top 5 des expositions à ne pas manquer!
 

Paris – Bastille

Ouverte de 1859 à 1969, la gare parisienne de Bastille desservait uniquement la banlieue de Paris. Située entre la rue de Lyon et la rue de Charenton, elle est inaugurée le 22 septembre 1859 par Napoléon III qui en confie la gestion à la Compagnie de l’Est.
 
Plus d’un siècle plus tard, la gare de Bastille est fermée pour faire place à la nouvelle ligne A du RER d’Ile de France, qui remplace celle qu’on appelait « ligne de Vincennes ».
 
Ce moyen de transport plus moderne (électrifié et à grande capacité) permet de rallier l’Est et l’Ouest de Paris via un grand tunnel qui file jusqu’à Saint-Germain-en-Laye. Le dernier départ du train à vapeur de Paris-Bastille eut lieu le 14 décembre 1969.

Schéma de la ligne du RER A

Schéma de la ligne du RER A

Les gares réaffectées

D’autres gares de Paris moins connues sont oubliées ou réutilisées. En voici quelques unes :
 
– La gare de Paris – Bestiaux transformée en salle d’exposition de la Grande Halle de la Villette.
– La gare du Champs de Mars de l’Exposition Universelle de 1878. A sa place , se trouve maintenant la gare du Champs de Mars -Tour Eiffel. Le bâtiment voyageurs de la gare du Champ de Mars, déplacé en 1897 à Asnières, menace de tomber en ruines bien qu’il soit inscrit depuis 1985 à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques
– La gare des Invalides, encore intacte aujourd’hui. Son sous-sol est utilisé pour héberger la station Invalides du RER C ; le bâtiment voyageurs, en surface, est exploité par Air France.
 
Cet article vous a plu? Dans ce cas vous adorerez découvrir le Paris « souterrain »!
 
 
Photos d'appartements en location meublée à Paris avec Lodgis

Derniers commentaires

Publier un commentaire